Celle de l’autre rive, de Mitsuyo Kakuta

couv41997887[1]Un roman qui traite de la difficulté de s’intégrer à un groupe, à tout âge. Un roman qui parle aussi de la vulnérabilité de chacun face à la société et aux autres, des singularités que la pression sociale tend à écraser. Et puis aussi, de la difficulté bien réelle des femmes japonaises à concilier emploi et vie de famille.
L’autre rive, c’est la société à laquelle on doit s’intégrer une fois devenus adultes, l’avenir qui nous attend. Cette rivière que Aoi ne veut pas traverser pour rejoindre cette autre rive, c’est le monde des adultes et la société dans lesquels se trouve Sayoko, mais que Aoi ne veut pas rejoindre.
Une histoire ancrée dans la réalité, atout renforcé par les indications géographiques réelles et précises.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s